Page d’accueil
A l'approche de l' Ambassade
  Mot de bienvenue de S.E.M. l'Ambassadeur
  Curriculum vitae de l'Ambassadeur
  Photos de l'Ambassade
  Activités de l'Ambassade
  Ambassadeurs précédents
Relations sino-sénégalaises
  Rapports politiques
  Échanges économiques et commerciaux
  Échanges culturels
  Échanges éducationnels
Focus sur la Chine
  Aperçu sur la République Populaire de Chine
  Économie chinoise
  Politique extérieure de la Chine
  Culture chinoise
Service consulaire
  Informations du service
  Visa pour la Chine
  Acte notarié et légalisation
  Passeport et titre de voyage
  Formulaires à télécharger
Connaîre le Sénégal
  Aperçu sur le Sénégal
  Carte du Sénégal
Visites de haut niveau
Informations récentes du MAE
Liens utiles
Contactez-nous
  Page d'accueil > Focus sur la Chine > Politique extérieure de la Chine
Politique extérieure de la Chine
 (2009-11-20)

 

La Chine met en œuvre une politique étrangère indépendante et pacifique. Les principes fondamentaux de cette politique ont pour objet de sauvegarder la paix mondiale et de promouvoir un essor commun. Les points essentiels de cette politique sont :

– Suivre le courant de l'histoire et sauvegarder les intérêts communs de toute l'humanité. A cet effet, la Chine conjuguera ses efforts avec ceux de la communauté internationale afin de promouvoir la multipolarisation et la coexistence harmonieuse des différentes forces du monde, et de préserver la stabilité de la communauté internationale ; elle s'attachera à favoriser l'évolution de la mondialisation économique vers une prospérité commune, en profitant de ses avantages tout en évitant les écueils, et ce, de manière à ce que tous les pays, et surtout ceux en voie de développement, puissent en tirer profit.

– Etablir un nouvel ordre politico-économique international, équitable et rationnel. Sur le plan politique, les différents pays devraient se respecter et se consulter mutuellement, au lieu d'imposer leur volonté à autrui ; sur le plan économique, ils devraient s'entraider en vue d'un essor commun, au lieu de creuser le fossé entre riches et pauvres ; sur le plan culturel, ils devraient s'inspirer les uns des autres en vue d'une prospérité commune, au lieu de rejeter les cultures des autres nations ; sur le plan sécuritaire, ils devraient se faire confiance mutuellement, conjuguer leurs efforts afin de préserver la sécurité, affirmer une conception nouvelle de celle-ci, qui soit caractérisée par la confiance, les avantages mutuels, l'égalité et la coopération, et régler les différends par le dialogue et la coopération, au lieu de recourir à la force ou à la menace du recours à la force. La Chine s'opposera à l'hégémonie et à la politique du plus fort sous toutes leurs formes. Elle ne prétendra jamais à l'hégémonie ni ne pratiquera l'expansionnisme.

– Préserver la diversité du monde, démocratiser les relations internationales et assurer la multiplicité des modes de développement. Les différentes civilisations, de même que les différents systèmes sociaux et différentes voies de développement existant dans le monde devraient se respecter et se compléter mutuellement à travers la concurrence et la comparaison, en vue d'un essor partagé au cours de la quête des points communs en laissant de côté les divergences. C'est au peuple de chaque pays qu'il appartient de résoudre ses propres affaires, et les problèmes mondiaux doivent être réglés par les différents pays grâce à des consultations menées sur un pied d'égalité.

– Combattre le terrorisme sous toutes ses formes. A cette fin, la coopération internationale devra être renforcée, et il faudra aussi bien attaquer le mal à la racine qu'en neutraliser les manifestations, prévenir et réprimer les activités terroristes et s'efforcer d'en éliminer les origines.

– Améliorer et développer les relations avec les pays développés. En accordant de l'importance aux intérêts fondamentaux des peuples des différents pays sans insister sur les différences de systèmes sociaux et d'idéologies, on cherchera – sur la base des Cinq Principes de Coexistence pacifique – à élargir les sphères de convergence des intérêts et à résoudre les diver- gences de façon adéquate.

– Développer et maintenir les relations de bon voisinage et de partenariat avec les pays limitrophes, en vue de renforcer la coopération interrégionale. – Renforcer la solidarité et la coopération avec les pays du Tiers-Monde et approfondir la compréhension et la confiance mutuelles ; en s'entraidant et se soutenant mutuellement, on cherchera à élargir les domaines de la coopération et à rendre celle-ci plus fructueuse.

– Prendre une part active aux activités diplomatiques multilatérales, jouer un rôle au sein de l'ONU et des autres organisations régionales ou internationales, et soutenir les pays en voie de développement dans leurs efforts pour défendre leurs droits et intérêts légitimes.

Source: french.china.org.cn 2007/12/25

 Politique extérieure de la Chine  (2009-11-20)
Copyright © 2009 Ambassade de la République populaire de Chine en République du Sénégal