Page d'accueil > Activités de l'Ambassade
Allocution de Monsieur XIA Huang, Ambassadeur de Chine au Sénégal ,à l'occasion de la réception marquant le 63ième anniversaire de la République Populaire de Chine
Dakar, le 28 Septembre 2012
2012/10/24
 

Excellence Monsieur l'Ambassadeur, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, représentant le gouvernement de la République du Sénégal,

Excellence Monsieur le Doyen du Corps diplomatique,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations

Internationales, régionales et sous-régionales,

Mes chers compatriotes,

Honorables invités,  Mesdames et Messieurs, à vos titres

et qualités respectifs,

Bonsoir !

Dans trois jours, le 1er Octobre 2012, les Chinois vont célébrer en allégresse le 63ième anniversaire de la République Populaire de Chine. A cette occasion, mon épouse et moi tenons à organiser une modeste réception à la résidence et à souhaiter une chaleureuse bienvenue à tous les invités ici présents. Nous vous remercions vivement de bien vouloir nous rejoindre pour célébrer la fête.

Mon épouse et moi, arrivés à Dakar il ya à peine une dizaine de jours, avons pu déjà éprouver profondément la téranga des Sénégalais et mesurer l'attachement ferme de l'Etat à ses relations avec mon pays et ses attentes ardentes de la coopération Chinoise. Durant mon séjour au Sénégal et dans l'exercice de mes fonctions, je suis pleinement disposé à œuvrer la main dans la main avec vous, nos amis sénégalais des divers horizons, afin que les relations d'amitié et de coopération entre nos deux pays soient portées à un palier toujours plus élevé. Et pour y parvenir, soyez en assurés, je ne ménagerai aucun effort.

A mes collègues, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, les Représentants des organisations internationales, régionales et sous-régionales, j'aimerais vous dire combien je suis impatient de faire rapidement votre connaissance et à partir de là, de nouer avec vous des liens de travail forts et une amitié personnelle intense, grâce à des contacts, échanges et concertations étroits.

Mesdames et Messieurs,

Dans le courant du mois de juillet de cette année, le Forum sur la Coopération sino-africaine a tenu à Beijing sa 5ième Conférence ministérielle, à laquelle ont été présents les 51 membres africains du Forum et la Chine. Le Président chinois HU Jintao a développé à la cérémonie d'ouverture quelques orientations politiques qui contribueront à l'approfondissement des relations sino-africaines dans le nouveau contexte actuel. Il a aussi annoncé une nouvelle série de dispositifs en faveur de l'Afrique, notamment en ce qui concerne les investissements, l'aide publique au développement et le progrès social, l'intégration africaine, les contacts et échanges entre les populations des deux côtés, la paix et la stabilité en Afrique. Il s'agit là des dispisitifs qui couvriront des champs plus vastes et qui conduiront à des engagements plus importants. Deux documents ont été adoptés à l'issue de cette Conférence ministérielle, à savoir la Déclaration de Beijing et le Plan d'action de Beijing (2013-2105), ouvrant ainsi des perspectives plus prometteuses pour la coopération sino-africaine dans le trois ans à venir.

Depuis le début du 21ème siècle, et surtout le lancement du nouveau partenariat stratégique entre la Chine et l'Afrique en 2006, leurs relations se sont engagées dans une voie de développement rapide. Leur coopération pragmatique a donné des fruits abondants. Une coopération gagnant- gagnant, pour assurer un bénéfice mutuel et un développement en commun, voilà les points saillants qui marquent les relations sino-africaines dans le nouveau contexte d'aujourd'hui. Depuis 2009 et pendant trois années consécutives, la Chine est le premier partenaire commercial de l'Afrique. Les exportations africaines vers la Chine et les exportations chinoises à destination de l'Afrique ont toutes doublé. En 2011, le volume des échanges commerciaux sino-africains a atteint 166,3 milliards d'US dollars, un chiffre 16 fois plus importants que celui de l'an 2000, avec un excédent de 20,1 milliards de dollars en faveur de l'Afrique. En avril 2012, le stock des investissements directs chinois en Afrique s'est élevé à 15,3 milliards de dollars, et ce continent représente aujourd'hui la quatrième destination des capitaux chinois. Par ailleurs, les échanges humains et culturels entre la Chine et l'Afrique se sont avérés de plus en plus dynamiques. Elles ont ouvert en coopération 29 instituts ou classes Confucius dans 22 pays du continent. Chaque année, l'Etat Chinois a fourni plus de 5000 bourses d'études en Chine et formé plus de 6000 Africains dans les différents secteurs. Et dans les trois ans à venir, il formera pour le continent africain plus de 30 000 talents dans les différents secteurs, mettra à sa disposition 18 000 bourses gouvernementales et y enverra 1500 médecins.

Si les rapports entre la Chine et le Sénégal se sont développés de manière soutenue et saine depuis la reprise de leurs relations diplomatiques il ya quelque sept ans, en donnant des résultats probants et tangibles dans leur coopération pragmatique, cela s'inscrit pleinement dans cet essor fulgurant des relations sino-africaines. Ce que je voudrais souligner ici, c'est que la Chine, dans sa coopération avec le Sénégal, met l'accent sur le bien être des populations locales et leur progrès social, veille à ce que cette coopération rende service aux sénégalais toujours plus nombreux. En 2011, le volume de nos échanges commerciaux s'est élevé à 749 millions de dollars, soit une augmentation de 36,4% sur 2010. 60% des produits originaires du Sénégal exportés vers la Chine, soit 4700 catégories de produits, bénéficient du traitement de Tarif douanier zéro. Et la Chine a déjà décidé d'élargir ce traitement préférentiel en faveur de 95% des produits sénégalais, soit 6000 catégories de produits dans le courant de l'année 2013. Le Grand Théâtre National, un don de l'Etat Chinois, est aujourd'hui  un haut-lieu de la culture du Sénégal et un symbole de l'amitié sino-sénégalaise. Il est surtout le théâtre le plus grand et le plus moderne sur le continent Africain. Avec l'achèvement progressif des travaux pour la réhabilitation des 11 stades régionaux, les populations sénégalaises, des fans de sports, auront des sites plus performants pour faire leur entrainement. Avec la Boucle de Dakar, un projet de transmission et de distribution électrique qui est en cours d'exécution, la pénurie en électricité sera atténuée sensiblement. Avec les 13 médecins et les 13 agronomes au Sénégal, la Chine apporte aussi sa part de contribution au développement du secteur sanitaire, de l'agriculture de ce pays. En ce qui concerne les projets inscrits dans le cadre du forum sur la coopération sino-africaine, les uns ont déjà été achevés définitivement et remis à la partie sénégalaise : je pense à l'hôpital pédiatrique, au centre antipaludique. Les autres sont sur le point d'achèvement ou en cours d'exécution, tels que les puits, le projet pilote en énergie solaire, l'école rurale, etc. En vue d'accompagner l'Etat Sénégalais dans sa lutte contre les inondations, la Croix- Rouge Chinoise a remis tout récemment un don des matériels humanitaires à la Croix Rouge Sénégalaise. De nos jours, une trentaine d'entreprises chinoises se sont implantées au Sénégal. En créant des emplois, en rendant plus dynamique l'économie locale, elles donnent de leur côté une impulsion à nos relations bilatérales.

Si les relations sino-sénégalaises ont su remporter autant de succès remarquables, c'est grâce à la haute diligence des dirigeants des deux pays et aux efforts conjugués des deux parties. Cette année, le Sénégal a connu une nouvelle alternance politique marquée par la tenue dans d'heureuses conditions des élections présidentielles et législatives. Sous la direction de S.E.M. LE Président Macky SALL , le gouvernement sénégalais a élaboré le programme YOONU YOKKUTE, qui vise à un développement global sur les plans économique et social. Du coté de la Chine, une équipe dirigeante nouvelle verra le jour à l'issue du 18ième Congrès du Parti communiste chinois. Tout cela donnera des opportunités nouvelles au renforcement de nos relations et à l'approfondissement de notre coopération bilatérale. J'ai la conviction qu'avec les efforts déployés de part et d'autre et l'attachement aux principes d'amitié, de sincérité, de traitement d'égal à égal, de bénéfice mutuel et de développement en commun, les relations sino-sénégalaises trouveront devant elles des perspectives plus radieuses.

Pour terminer, je souhaite prospérité à la République du Sénégal, bonheur à son peuple, des fruits toujours plus riches à notre coopération bilatérale et longue vie à l'amitié sino- sénégalaise.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Envoyer ce lien à un ami 
     Imprimer
Copyright © 2009 Ambassade de la République populaire de Chine en République du Sénégal